Actualités

L’application mon compte formation

Sortie presque en même temps que le film Reine des Neiges 2, l’application mon compte formation est disponible ! Tous les protagonistes du monde de la formation étaient quasi prêts à s’écrier : « libérée, délivrée ». Mais qu’en est-il exactement à ce jour ?

Tout nouveau, tout beau !? Les critiques n’ont pas manqué de pleuvoir dès le jour J. « Tout nouveau » signifie pourtant qu’il peut y avoir des couacs. En effet, qui réussit tout grand projet en mode 100 % parfait ? Chaque application digitale bénéficie de révisions, appelées mises à jour. C’est par le biais de l’expérience utilisateurs constatée qu’une appli s’améliore. Alors laissons-lui un peu de temps pour se bonifier. N’oublions pas que l’application CPF est sortie le même jour que le Beaujolais nouveau (quelle journée décidément !). Peut-être un signe favorable pour son avenir d’application.

L’application CPF est nouvelle

Le hic ou le chic d’ une application CPF numérique ?

Pour le côté hic

Le « hic », pour certains, c’est que le numérique prend le pouvoir. La nécessité de passer par le digital, d’une part, ça plaît ou ça déplaît. D’autre part, ça suppose une certaine maîtrise. D’où le risque de renforcer la fracture numérique. Cependant, la question ne se pose-t-elle pas plus sur la facilité de prise en main par tous que sur le taux d’équipement lui-même ? La plupart des actifs sont aujourd’hui équipés de téléphones mobiles, plus que d’ordinateurs (sur lesquels le site CPF existait déjà). Chacun est sensible à l’expérience utilisateur : une utilisation intuitive est inclusive. Or elle est plus aisée sur téléphone. Finalement, ce n’est pas comme s’il était demandé de réaliser sur Excel un tableau croisé dynamique. Aller sur l’application CPF est aussi facile que d’aller sur YouTube. Et en cas de questions, ou à défaut de téléphone, le site web CPF en dit plus long.

Pour le côté chic

Chic ! Il y a toujours la possibilité d’un service +, de forte valeur ajoutée : vous faire accompagner par de vrais humains. Dans de vrais locaux totalement accessibles dans chaque ville. Ainsi, AKSIS et ses 114 agences en font partie, et ce ne sont pas les seuls. Or c’est grâce à l’application CPF que de nombreux professionnels sont plus facilement identifiés et rencontrés. Le numérique n’est pas une kryptonite, un conseiller peut avoir de super pouvoirs aussi ! Par ailleurs, concernant le type de formation, l’application mon compte formation – Mon CPF recense des formations totalement numérisées ou pas, car il en faut pour tous les goûts. Aucun format n’est imposé et l’on y trouve des formations en salle aussi. L’idée est que chacun puisse y trouver … son compte.

La formation, une obligation avec l’application CPF ?

Bien sûr que non, pas de contrainte. Inutile donc de culpabiliser si la formation ne fait pas partie de vos projets d’avenir. Mais l’application mon compte formation sera là, à disposition si un jour vous aviez besoin d’elle. Votre compte sera simplement et automatiquement alimenté chaque année d’un minimum de 500 €. Vous pourrez aisément le consulter, et ce suivi vous donnera peut-être envie de monter en compétences. Quoi qu’il en soit, faciliter ne signifie pas imposer. Le budget que contient votre compte est librement consommable.

Le plus important avec cette appli CPF, c’est que le monde de la formation vient de se délivrer des nombreuses contraintes qui entravaient son accessibilité. Libéré, cela se confirmera avec le temps, le nombre d’acteurs et les procédures devraient s’alléger. C’est surtout côté utilisateurs que la liberté s’accentue, grâce à une recherche plus autonome pour trouver soi-même la liste des formation près de chez soi. Les critères de recherche de l’application s’amélioreront sans doute et son usage s’adaptera aux contraintes et besoins … révélés ou affinés au fil de son utilisation. De quoi, si l’on donne une chance à la démarche, renforcer les compétences de chacun et les transitions professionnelles.

Send this to a friend