Actualités Mise en avant

L’État va financer les formations des salariés

À partir du 14 avril 2020 l’état va financer les formations des salariés en chômage partiel. Cela, grâce à la mobilisation du FNE-Formation (l’Aide à la Formation du Fond national de l’Emploi). Ce dispositif était habituellement réservé aux sociétés de moins de 250 salariés ; il a été adapté. Les entreprises vont pouvoir s’appuyer sur le gouvernement pour aider leurs salariés en activité partielle à se former. 

Les objectifs

C’est l’exemple même de « faire de l’inconvénient du confinement un avantage » : l’investissement dans du temps. Ce temps qui souvent manque cruellement pour s’engager dans une formation. L’objectif est d’agir sur l’évolution professionnelle et l’employabilité. L’État souhaite donc que « les entreprises continuent d’investir dans les compétences ». Cette mesure ne sera cependant pas applicable aux contrats d’apprentissage et de professionnalisation.

homme content

La sécurisation par la formation

Contre vents et marées, le cap est maintenu : agir pour le maintien en emploi. Ces aides s’ajoutent au dispositif élargi d’activité partielle mis en place par le gouvernement. Elles visent à réduire la perte d’emploi des salariés les plus exposés ou ayant un faible niveau de qualification. Sur le point là, le COVID-19 ne gagnera pas !

Le développement des compétences

C’est donc « 100 % des coûts pédagogiques des actions réalisées dans le cadre du plan de développement des compétences » qui seront pris en charge, précise le gouvernement sur le site du ministère du Travail. Ces formations devront évidemment respecter les règles de confinement. Cette mesure est en cohérence avec l’axe général présent dans les politiques de l’emploi depuis plusieurs mois : inciter encore et toujours à acquérir des compétences fortes.

fille contente

Quelles formations sont éligibles ?

Plus précisément, cela concerne toutes les formations inscrites au Registre National des Certifications Professionnelles (le RNCP), mais également : 

Autrement dit, ces formations devront viser un titre ou un diplôme à finalité professionnelle reconnu dans les classifications d’une convention collective nationale de branche ou d’un certificat de qualification professionnelle. Pour choisir sa formation, il suffit d’aller sur l’application mon compte formation.

La situation d’aujourd’hui

Ce sont aujourd’hui 3,9 millions de salariés qui sont en situation de chômage partiel, recensés le 2 avril 2020 par le Ministère du Travail. Muriel Pénicaud rappelait jeudi dernier qu’il s’agissait de 400 000 entreprises. Les moyens mis en place sont donc importants et peuvent toucher positivement de nombreux actifs. Avec le démarrage de ces aides de soutien aux formations, Il s’agit d’anticiper la reprise. Ensemble, nous savons et avons les moyens de rebondir !

Outils utiles pour ce dispositif

Send this to a friend