Actualités Emploi Reconversion professionnelle

7 millions de transitions professionnelles

Les parcours professionnels linéaires des uns cotoient les transitions professionnelles des autres. Chacun vit alors de façon variable la situation.

Changer de job ou reprendre son poste après un congé parental : ces étapes sont fréquentes dans une vie professionnelle. Enchaîner des contrats flexibles, créer son activité pour rebondir ou passer par la case Pôle Emploi : autres réalités, constituant elles aussi des transitions.

1 actif sur 4 concerné

En effet, selon l’Observatoire des transitions professionnelles*, 7 millions de personnes ont vécu une transition professionnelle ces 12 derniers mois !

Tout le monde est concerné, avec un accent plus fort sur les jeunes, les peu qualifiés (niveau collège) et les très qualifiés (Bac+3 à +8).

Les transitions professionnelles ne sont pas vécues à l’identique par tous.

« Certaines trajectoires semblent donner l’impression aux individus de subir ces changements. Tandis que d’autres apparaissent comme des moments privilégiés de réécriture de soi »*

Subir ou se réécrire : deux ressentis très différents. Bien sûr, cela semble naturel puisque le contexte est très différent selon les cas lorsque la transition arrive. Choisie, subie, soudaine ou pas …  Mais même dans des contextes similaires, chacun d’entre nous ne donne pas la même signification à cette période.

Etre « satisfait » de sa trajectoire professionnelle varie selon des facteurs connus.

Une étude complémentaire a été consacrée au vécu des individus ayant connu une transition. Qu’est-ce qui fait donc qu’un individu se sent satisfait ou pas de son parcours professionnel ? Ici, trois données se dégagent :

  • la capacité à se sentir en autonomie, à pouvoir gérer et piloter sa carrière,
  • le sentiment de pouvoir continuer à apprendre,
  • le besoin de sécurité, c’est à dire d’employabilité.

Ces données donnent donc des pistes de réflexion. Les travaux de Jean Pralong, partenaire d’AKSIS sur le sujet des compétences à s’orienter, avaient posé des constats assez similaires. Ces travaux montrent que la question du développement de l’agilité professionnelle est centrale. Ainsi, parmi l’ensemble des personnes en transition, celles ayant une évolution de carrière plus positive pensent plus souvent les changements en termes d’opportunités.

Passer à l’action

Pour renforcer les leviers évoqués plus haut, il est fondamental d’accompagner les personnes dans les étapes de leur vie professionnelle. Ce le plus tôt possible. C’est d’autant plus intéressant pour l’entreprise qu’en favorisant les actions en amont de toute transition, elle agit sur le développement de l’autonomie individuelle, particulièrement appréciée en contexte professionnel. L’entreprise donne ainsi les moyens de positiver la transition avant que celle-ci ne se présente.

AKSIS a développé une nouvelle offre permettant au salarié de travailler en amont sa posture et d’être en capacité de saisir les opportunités. Innovez avec nos solutions : contactez-nous pour en savoir plus.

* : Groupes Adecco et IGS ; L’Etude quantitative a été menée auprès d’un échantillon représentatif IPSOS de 1001 personnes. Des phases d’entretiens qualitatifs avec des individus ayant connu une transition professionnelle au cours des 12 derniers mois) ont eu lieu.

Send this to a friend