Actualités

Ce qui change en 2020 dans le monde du travail

Le début d’une nouvelle année est favorable pour faire le point, ou prendre de nouvelles décisions. Toutefois dans le domaine de l’emploi, cette remise en question peut se faire à tout moment de l’année. Que vous souhaitiez évoluer ou obtenir une certification, ou bien envisager une reconversion, ce sera possible cette année et quasi gratuitement.

Envie de changer de métier ?

Objectif CPF (Compte Personnel de Formation)

Chacun dispose d’une « cagnotte » pour payer ses formations : c’est le Compte Personnel de Formation (CPF). Une application spécifique est même aujourd’hui en place pour utiliser facilement le montant disponible, à partir d’un simple smartphone. Le CPF sera directement alimenté de 500 € chaque année. En savoir plus.

Envie d’évoluer professionnellement en 2020 ?

Objectif CEP (Conseil en Évolution Professionnelle)

Le conseil en évolution professionnelle(CEP) est un nouveau dispositif public et gratuit qui a démarré au 1er janvier 2020. Le cabinet AKSIS Martinique a d’ailleurs été choisi le 21 novembre dernier pour délivrer ces actions de conseils en évolution professionnelle aux actifs occupés du secteur privé. Grâce au CEP, toutes les personnes pourront bénéficier du conseil en évolution professionnelle.

Envie de créer votre entreprise ?

Il y a du changement également dans l’aide à la création ou la reprise d’entreprise (l’ACRE). Principalement sur les taux d’exonérations de cotisations et sur les modalités suivant la période de création :

Si vous avez créé AVANT le 1er janvier 2020

L’exonération des cotisations des cotisations sociales en début d’activité, sera à présent dégressive de la façon suivante :

  • 75% la première année
  • 25% la 2ème année
  • 10% pour la 3ème

Si vous créez APRÉS le 1er janvier 2020

L’exonération quant à elle sera uniquement de 50% et juste sur la 1ère année. L’accès à l’ACRE se fera à présent sous certaines conditions, principalement pour les demandeurs d’emploi les jeunes et les bénéficiaires de minimas sociaux comme le RSA. Les conjoints-collaborateurs verront également leurs droits étendus, avec donc une plus grande protection.

Vous avez des questions sur vos droits au travail ?

Le numérique arrive à la rescousse ! Un site public dédié apportera gratuitement des réponses à vos questions. Il proposera également des simulations et des documents pour faciliter vos démarches.

Quels changements du côté de l’assurance chômage ?

Principalement ces 12 mesures proposées par le ministère du travail (ce lien contient la vidéo de Muriel Pénicaud Ministre du Travail).

  1. Vous voulez démissionner ? Si vous avez au moins 5 ans d’ancienneté, alors vous pourrez bénéficier de l’assurance chômage pour réaliser votre projet.
  2. Vous êtes salarié et vous souhaitez démissionner pour réaliser votre projet ? À présent, vous pourrez être gratuitement accompagné.e pour élaborer et réaliser votre projet professionnel 
  3. Vous êtes travailleur indépendant ? Désormais vous avez droit à l’assurance chômage, sans cotisation supplémentaire. 
  4. Vous êtes demandeur d’emploi et vous avez reçu une proposition d’emploi stable ? Si vous devez préalablement mettre à niveau vos compétences, vous pourrez bénéficier de la formation nécessaire à votre embauche. 
  5. Vous êtes demandeur d’emploi durant votre 1er mois d’inscription à Pôle emploi, vous pourrez bénéficier de deux demi-journées d’accompagnement intensif avec 
  6. Demandeur d’emploi et vous avez cumulé ou eu de longues périodes entre emploi et chômage, à présent, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement dédié. 
  7. Vous êtes demandeur d’emploi, mais vous ne savez plus comment répondre à une offre d’emploi ? Désormais vous pourrez bénéficier de nouvelles aides concrètes pour pouvoir y répondre efficacement.
  8. Vous enchaînez les CDD ou des missions d’intérim ? Un système de bonus-malus pour les entreprises de plus de 11 salariés sera mis en place. 
  9. Les entreprises bénéficieront d’une nouvelle offre de services de Pôle emploi, leur permettant de répondre plus rapidement et plus efficacement à leurs difficultés de recrutement. 
  10. Attention : il ne sera plus possible de gagner autant au chômage qu’en travaillant. 
  11. Il faudra travailler davantage pour ouvrir des droits à l’assurance chômage. 
  12. Vos indemnisations chômage tiendront désormais compte de revenu et plus du nombre d’heures cumulées. 

Autre bonne nouvelle, au 1er janvier 2020 le SMIC passe à 10,15 € brut de l’heure, soit 1 539,42 € brut mensuels, pour 35 heures hebdomadaires.

Send this to a friend